Paroisse saint-michel du var


" BONJOUR MA JOIE,

 

CHRIST EST RESSUSCITE !"

Saint Séraphim de Sarov


pâques a saint-michel du var

Bien-aimés sœurs et frères,                                                                                         Lundi 16 avril 2018 - 14h30

 

Hélas, je n'ai reçu le fichier de l'homélie de ce 2ème Dimanche après Pâques qu'hier soir tard, d'où la raison de ce retard. Père Pacôme a connu, lui aussi, des problèmes avec l'envoi de ses mails... Décidément !

Enfin, voici l'homélie en bas de page...

 

Demain mardi, jeudi et vendredi seront les jours de célébration de la Liturgie (7h30).

 

Samedi et Dimanche prochain, nous sommes très heureux de pouvoir accueillir certains de nos frères et sœurs de Béthanie : Le père Francis DEKEYSER et Madeleine, son épouse, et soeur Barbara de la communauté de Béthanie. Le père Francis animera sa session sur "l’art d’être dans l’instant présent". (Détails sur le programme des sessions de SMV,  téléchargeable ci-dessous).

 

Belle semaine en Christ ressuscité !A jeudi, dans vos boites mails.

 

père Basile

 

 




CALENDRIER de SAINT-MICHEL du VAR

Détails et renseignements téléchargeables en page d'accueil du site.

 

- Samedi 21-22 avril : L’art d’être dans l’instant présent - père Francis Dekeyser

- Samedi 28-29 avril : De la Loi à l’Amour dans la grâce de l’Esprit Saint (3) - Raphaële Papillon

- Vendredi 4 mai : Journée de bénévolat -

- Samedi 5- 6 mai : Pèlerinage à l’archange Michel (4°)

- Jeudi 10 mai : Fête de l’Ascension

- Mercredi 16-18 mai : Atelier d’iconographie - Véra Borissevitch

- Samedi 19-21 mai : Atelier sculpture intérieure, Argile - Anne-élodie Meunier

- Dimanche 20 mai : Fête de la Pentecôte

- Vendredi 25-26 mai : Atelier d’iconographie - Vadim Garine

- Samedi 2-3 juin : Réenchanter le Chant des Chants (3) - Jean David, Christelle et Dimitri

- Samedi 9-10 juin : École de Philocalie (5 et 6)

- Mercredi 13-15 juin : Atelier d’iconographie - Véra Borissevitch

- Samedi 16-17 juin : Faire résonner sa foi avec des archétypes bibliques - Alain Setton et Yoël Laffitte

- Samedi 23-24 juin : Pèlerinage à l’archange Michel (5)

 

RAPPELS

Consultez votre programme de Saint-Michel du Var pour davantage de précisions.

(Les programmes sont téléchargeables en première page du site www.eof.fr )

- AGAPES - le principe des agapes réside dans le partage fraternel de nourritures terrestres préparées par chacun et chacune .

- *Accès pour l'écoute des homélies : HOMELIES SMduV   -  Chaque Dimanche, vers 18h30, vous pouvez écouter la nouvelle homélie en ligne, souvent celle du matin même.

- Le programme du Centre Béthanie est en ligne.

 


Pour compléter la lettre-mail que vous recevez en milieu de semaine, directement dans votre boite (voir ci-dessous), désormais chaque Dimanche après-midi vous pourrez venir consulter cette page pour y découvrir les dernières informations, homélie du jour, photos, ...



                                                                      Paroisse St Michel du Var, le 15/04/2018

 

 

Homélie du 2ème Dimanche après Pâques - LE BON PASTEUR,  Jean 10, 11-16

par le père Pacôme

 

 

 

 

 

            « Je suis  le bon pasteur… »  Dans l’original grec : le « beau » pasteur. Selon l’hellénisme : le beau et le bon sont inséparables ; la bonté du pasteur n’est pas seulement intérieure. C’est une bonté perçue du dehors ; elle rayonne et attire. Elle participe ainsi à la beauté. Dans l’art chrétien primitif, le bon berger a la grâce, le charme de l’adolescence. Il y a dans cette image une poésie de printemps.   Jeunesse de Jésus, toujours nouvelle.

 

 

 

            A l’époque du Christ, les bergers étaient diversement jugés ; Au nom de la loi qui ne pouvait guère la pratiquer, ils étaient assimilés à des voleurs et tueurs.  Toutefois on gardait présent à la mémoire la prophétie du pasteur avenir.  Jésus accomplit celle-ci ; il semble même avoir voulu ranger les bergers parmi les « petits » qui, tels les publicains et les prostituées, reçoivent volontiers la Bonne Nouvelle. On peut interpréter en ce sens l’accueil que les bergers de Bethléem ont réservé à Jésus, né probablement dans leur étable (Lc 2, 8-20).   Fidèle à la tradition biblique, Jésus dépeint la miséricordieuse sollicitude de Dieu sous les trait du berger qui va chercher la brebis perdue (Lc 15, 4-7).   C’est cependant en sa personne que s’accomplissent l’attente du bon pasteur et c’est lui qui délègue à certains hommes une fonction pastorale dans l’Eglise.

 

 

 

            L’évangile de Jean du Bon pasteur est d’intérêt christologique : le Bon pasteur est opposé au brigand et à l’étranger. Ici sont décrits les rapports qui unissent le Berger et ses brebis. A la différence des mercenaires, il est vrai, le Bon pasteur pour deux raisons : d’abord il risque sa vie pour protéger ses brebis ; mais surtout il entretient avec elles un rapport de connaissance unique parce que enraciné (« comme le Père me connait ») dans sa propre connaissance du Père, amour réciproque fondé sur l’amour qui unit le Père et le Fils (Jn 14,20 ; 15, 10 ; 18, 23).

 

 

 

            La parabole renvoie clairement à la mort de Jésus : « Je donne ma vie pour mes brebis » ; la préposition est la même qu’en l’évangile de Marc (22,19) (« … mon corps est livré pour vous »).

 

 

 

            En n’opposant Jésus au mercenaires, quelque chose de positive est affirmé de lui, le mercenaire abandonne ses brebis (« Je ne vous laisserai pas comme des orphelins »), le loup peut alors s’emparer (« personne n’arrachera mes brebis de ma main », et les disperser (Jésus meurt « afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés »), (Mc 11, 52).

 

 

 

            « J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie : celles-là aussi, il faut que je les conduisent ».  Dans ce passage Jésus englobes les croyants qui viendront du monde païen et qui, par l’intermédiaire des disciples, croiront en Lui. Enfin le troupeau unique ainsi rassemblé est uni à jamais, car c’est l’amour du Dieu tout-puissant qui le maintient et lui assure la vie éternelle.

 

 

 

« Quand mon cœur s’aigrissait, et que je me tourmentais… J’étais alors stupide. »

 

« Tu m’as tenu par la main droite… après la gloire, tu me recevras »,

 

dit Asaph le poète au psaume 73 (21-24).

 

 

 

Asaph, voilà quelqu’un qui a vécu avant ce que nous appelons la période chrétienne. Il a écrit plusieurs psaumes, dont le psaume 73, cité aujourd’hui. Il se posait des questions, en voyant autour de lui des personnes qu’il appelle « les arrogants » : en apparence, tout leur réussissait, alors que lui, fidèle, était éprouvé. On pourrait faire des observations semblables de nos jours.

 

            Après un travail intérieur « pénible à ses yeux », il se tourne délibérément vers Dieu et… tout change !

 

            Il comprend que l’aspect actuel des circonstances ne préjuge pas de la réalité finale : un jour viendra où les comptes seront réglés, car tout ce que font les hommes est consigné par écrit d’après l’’Apocalypse (20, 12) : « Des livres furent ouverts… Et les mort furent jugés d’après ce qui était écrit dans les livres, selon leurs œuvres ».

 

            Alors Asaph, dès maintenant, trouve son repos et la joie en Dieu :

 

-- Dieu ne l’avait pas abandonné pendant cette période pénible : « Tu m’as retenu par la main droite » (v 23)

 

-- Il était son guide : « Tu me conduiras par ton conseil » (v 24).

 

            -- Il était son protecteur et son héritage éternel : « Dieu est le rocher de mon cœur, et mon partage pour toujours » (v 26).

 

            - Il était son bonheur dès maintenant : « Pour moi, m’approcher de Dieu est mon bien » (v 28).

 

            En Jésus Christ, le Fils de Dieu, nous avons un berger fidèle pour le temps présent et un Sauveur parfait pour l’éternité.

 

 

 

 

 

 

 

            Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit, maintenant et toujours, et pour les siècles des siècles. Amen !

 

père Pacôme

 

 

 



RAPPEL - Devant les difficultés récurrentes de l'envoi de notre lettre-mail du jeudi, régulièrement prise pour du spam (pourriel), nous vous conseillons 1) De vérifier vos courriers indésirables. 2) D'ajouter l'adresse "perebasile@free.fr" à la liste de vos contacts ET à votre liste d'expéditeurs approuvés.


une lettre par semaine pour rester en lien

 Saint-Michel du Var est un lieu reculé, parfois très éloigné du domicile de chacun. Pour certains il est donc difficile d'y venir fréquemment.

Une lettre-mail est envoyée chaque jeudi afin de garder le lien entre nous tous.

Il s'agit d'une lettre hebdomadaire d'informations sur la vie du lieu et de l'Eglise. Fêtes, calendrier des lectures du Dimanche et des saint-e-s, agapes, homélies, lettres de notre évêque, photos et art sacré, intentions de prières, aides et actions humanitaires, bénévolats ...

 

 

Recevez-là directement dans votre boite mail

en vous inscrivant par un simple mail à

perebasile@free.fr en écrivant dans l'objet :

"listing paroisse SMV".

Ensuite, pour éviter tout problème de réception lié au "spam",

entrez cette adresse dans la liste de vos expéditeurs approuvés.

 

Le père Basile, recteur de la paroisse, est joignable à cette même adresse.

 

Les homélies en ligne

Chaque Dimanche soir, vers 18h, vous pouvez écouter l'homélie de la Liturgie du matin en vous rendant ici :

https://soundcloud.com/p-re-basile


 


"... Autour de la communauté monastique, au fil du temps, une communauté de fidèles a vu le jour. Certains viennent à l’occasion, pour des enseignements, pour une fête liturgique ou bien encore pour un temps de retraite ; d’autres sont plus assidus dans leur fréquentation ou même encore sont engagés plus avant dans la vie de l’Eglise.
Tous manifestent leur attachement à notre structure ecclésiale collégiale. C’est pourquoi, il nous est apparu nécessaire d’offrir à tous nos fidèles un espace institutionnel de dialogue et d’échange avec les membres de la communauté monastique et les clercs et, ainsi, de répondre à la demande de certains. [...]

Ainsi, il est décidé la constitution d’un Collège Paroissial ouvert à tous. Il y sera débattu de tous les aspects de la vie paroissiale, que ce soit par exemple, l’organisation de la catéchèse des enfants, des jeunes ou des adultes, que ce soit aussi la préparation des grandes fêtes liturgiques, ou bien encore l’organisation du bénévolat pour des actions très concrètes..."

Les débats et les échanges y seront très libres afin de permettre l’expression du plus grand nombre et le déploiement de toutes les sensibilités.
Il est également proposé d’instituer un organe de décision, plus restreint, dans lequel les fidèles auront leurs représentants : il s’agit du Conseil Paroissial dans lequel, outre les représentants du clergé, siègeront des représentants laïcs.
Gageons que ces évolutions de nos structures permettront à la Paroisse Saint-Michel du Var d’incarner un lieu de partage et d’amour fraternel des enfants de Dieu que nous sommes."

 

Chaleureuses bénédictions…
S.E. Mgr MARTIN


MAISON SAINTE MARTHE - Accueil de Saint-Michel du Var -

04 94 73 12 40  Permanence tél. mardi, jeudi et samedi de 9h30 à 11h30

maisonsaintemarthe@eof.fr

perebasile@free.fr