École de Philocalie

ECOLE DE PHILOCALIE - ss le patronage de st. Jean le Théologien. Eglise Orthodoxe Française.

année 2021 - 2022

 

 

« Veille et prière sur le monde pour les temps d’aujourd’hui ».

Voici le thème d’étude choisi pour cette onzième année.

 

Cinq sessions sont organisées par an au Monastère St Michel, chaque fois un samedi, sauf la dernière session en juin qui se déroule sur un week-end samedi/dimanche.

Pour une première inscription, il vous est demandé de nous faire parvenir une lettre de motivation qui sera soumise aux Pères enseignants - Monseigneur Martin et père Pierre. Vous pouvez adresser votre demande d’inscription à mon adresse mail : margaretabouhey@gmail.com que je leur transmettrai.

Les inscrits, aussi bien en présentiel qu’en Web, ont par la suite accès aux enseignements sur notre site Web pour l’année en cours ainsi que pour les années antérieures.

 

Le montant de la cotisation pour une année est de 260 Euros en présentiel et de 100 Euros en Web (accès aux enseignements enregistrés depuis 2011 compris)

 

Dates des rencontres 2021-2022

Samedi 2 octobre 2021, Samedi 4 décembre 2021, Samedi 5 février 2022, Samedi 2 avril 2022, 11 et 12 juin 2022.

 

N’hésitez pas à me contacter pour toute information complémentaire.

Bien chaleureusement,

 

Pour le Comité de pilotage de l’Ecole de Philocalie Saint Jean le Théologien,

Maria Malena Bouhey

 


 

L’École de Philocalie, émanant de l’Église Orthodoxe Française, voit le jour en 2011. Sous le regard et l’inspiration de Saint Jean le Théologien, témoin de la Lumière et guide sur le chemin d’évangélisation de l’Homme, l’École, dans sa transmission, vise à accompagner toute personne désireuse de poser les fondations théologiques afin de traverser, debout, les temps apocalyptiques[1] actuels, alors que « le soleil et les astres seront secoués »[2].

 

Ces fondations se construisent au fil des enseignements sous la direction spirituelle et théologique de Monseigneur Martin et de Père Pierre qui nous convoquent à l’écoute de la Source. A travers l’exégèse et l’étymologie contrastives, notamment grâce aux approches hellénisante et hébraïsante, nous entendons autrement certains textes dont le sens parfois édulcoré, voire oublié dans la traduction française, nous est restitué en plénitude. Dans l’étude comparative des Évangiles, le Verbe surgit, nous façonne et nous ouvre la voie de la transformation intérieure. L’École propose des « axes d’appropriation personnelle » sous forme d’ateliers, tous immanquablement noués aux enseignements fondamentaux dispensés par les pères, dont des ateliers de langues (hébreu et grec), d’éthique, d’art iconographique, de chant sacré, d’« art de l’intériorité » et de « sculpture intérieure ».

 

Les thèmes approfondis lors des six premières années furent dans l’ordre chronologique : « Rencontre avec l’oeuvre de Saint Jean : Sagesse pour notre temps », « le livre de la Genèse », « l’Alliance », « Quelle fraternité pour notre temps ? », « Le mystère Liturgique », « Aujourd’hui : la Pâques des Nations ». Au seuil de la septième année, nous nous apprêtons à être travaillés dans le creuset de : « l’altérité Homme Femme », véritable passage en tant que « l’altérité, le sens de la friction et de la rencontre, nous font mourir à nos fictions et passer du moi à la possibilité du nous, de l’altérité ».[3] Ainsi, tout être transformé dans ce passage illumine, par son retournement, le groupe tout entier et se rend capable, à travers l’altérité de l’autre, de rencontrer le Tout Autre. Telle est la visée fondamentale de l’École.

 

Chaque année, six journées d’enseignements, ponctuées d’un repas en silence, de temps de méditation et d’éveil corporel, sont couronnées par une Liturgie eucharistique.

 

Le Bureau[5] prendra le temps d’écoute nécessaire à vos questions et vous communiquera les éléments bibliographiques qui vous accompagneront dans votre éventuel projet de candidature.

 

[1] Etymologiquement : « dévoilement », « révélation », « mise à nu ».

[2] Rosaire à la Mère de Dieu, quinzième mystère : « Deuxième avènement du Christ ».

[3] Monseigneur Martin, ressaisie du thème de la Pâque des Nations samedi 10 juin, Pèlerinage à St Honorat


RENSEIGNEMENTS

INSCRIPTIONS

s'adresser à Maria-Malena BOUHEY
06 22 07 30 59

mariamalena.bouhey@yahoo.fr

sjouannardginat@gmail.com



Conception d’une école de Philocalie...

 


Quatre rencontres ont été envisagées au cours de l’année 2010/2011, au sein de l'Eglise Orthodoxe Française, pour mieux définir le projet de création d’une école de Philocalie. Ce projet a été placé sous la protection de saint Jean l'Evangéliste, dit aussi saint Jean le Théologien.
Rappelons que ce projet n’est pas nouveau pour notre Eglise puisque des réflexions avaient été nourries il y a déjà une quinzaine d'années par Mgr Vigile, père Jean-Séraphin, père Basile et père Martin.
Il est clair que la création de la Communion des Églises Orthodoxes d'Occident a remis à l'ordre du jour la vocation d'une telle structure d'enseignement, d'information et de « transformation ». Ainsi, la création de cette école doit permettre de révéler le « parfum particulier » de notre Église au sein de cette communion.



Glossarium Salomonis. Abbatiale de Prüfening. L'homme, image de l'Univers. 1158-1165.
Glossarium Salomonis. Abbatiale de Prüfening. L'homme, image de l'Univers. 1158-1165.

Quelques définitions...


Le mot Ecole a été préféré à celui d'Institut envisagé initialement, car il renvoie à trois dimensions essentielles :Ecole de Philocalie
- « échelle » comme espace de réconciliation entre le haut et le bas, la terre et le ciel... Apprendre à monter et à descendre les barreaux de nos différents chemins d’incarnation.
- « squelette », axe de structure du développement de notre Église, véritable colonne vertébrale pour croître en s’appuyant sur l’exigence d’une authentique Tradition vivante...
- « escalier » signifiant un chemin pédagogique balisé avec des marches à monter ou à descendre dans le respect du rythme de chacun...