Chers frères et sœurs en Christ,

 

Dans la lettre épiscopale datant du 23 juillet dernier, nous rappelions combien, dans le climat de « fin des temps » dans lequel l'humanité semble être entrée aujourd’hui, « veille et prière » apparaissent comme des réponses éminemment importantes face à la grande agitation du monde (« Veillez et priez » est le grand exercice proposé par le Christ tout au long des Evangiles de la Passion, particulièrement dans Son discours eschatologique en Matthieu 24, Marc 13 et Luc 21).

 

A ce propos, des manifestations récemment organisées en France mais aussi dans d’autres pays invitant les participants à une pratique du silence, montrent combien de plus en plus d’êtres humains s’engagent dans d’authentiques chemins d’oraison et de méditation.

 

En lien avec toutes les communautés de prières et les groupes de méditation existant de par le monde, nous avons plus que jamais le devoir d’accompagner les grandes mutations qui secouent nos sociétés contemporaines. En ce sens, les derniers évènements vécus à Paris mais aussi dans d’autres contrées du monde ne font que confirmer l’appel à un changement radical de comportement.

 

Je sais que beaucoup d’entre vous méditent déjà et prient régulièrement au cours de la journée, seul ou en groupe. Depuis deux ans, nous réfléchissons en Eglise sur les modalités d’un projet destiné à fédérer cet élan du cœur et de l’intelligence au service du bien-être de tous et de tout. Après un temps de maturation, il semble pertinent, en ce temps d’Avent, de vous signifier plus complètement l’esprit et les principes d’incarnation d’un tel projet.

 

 

Le but de ce courrier est ainsi de baliser un chemin permettant à tous ceux et celles qui le souhaitent d’entrer « seul et ensemble » dans une pratique d’oraison et de méditation plus consciente et plus intense.


DEUX ETAPES sont proposées pour que chacun(e) puisse signifier,

selon son désir, son propre engagement :

 

- BENEDICTION DU CHAPELET - Une première étape propose un rituel de bénédiction de chapelet invitant à entrer dans une pratique régulière de la prière du cœur. Cette bénédiction peut être proposée à n’importe quel moment, en dehors d’une Liturgie. Le rituel mis en place est un échange de paroles entre l’évêque ou le prêtre concerné et le futur pratiquant qui reçoit alors un chapelet, le reliant à « la Source de tout ce qui vit et respire » et à tous les priants d’hier et d’aujourd’hui.

 


- ENGAGEMENT DANS LA FRATERNITÉ - Dans une deuxième étape, nous proposons à ceux et celles qui sont déjà entrés dans une expérience régulière de prière-méditation hésychaste et qui adhèrent à l’esprit de la charte de fonctionnement ainsi qu’à ses modalités d’incarnation, de devenir membre de la « Fraternité Sainte Photine et Saint Jean-Cassien », véritable fraternité spirituelle créée dans l’esprit de la Tradition hésychaste et placée sous la protection spirituelle de l’Eglise Orthodoxe Française (revoir la lettre épiscopale du 23 juillet dernier)

 

Le rituel d’entrée dans la Fraternité sera vécu à l’occasion d’une Liturgie. L’aspirant signera alors un registre pour acter son engagement au service de l’âme priante de l’Eglise Une…

 

Déposons ce projet dans le sein de la Divine Trinité, dans l'intercession de la Toute Sainte Mère de Dieu, de tous nos saints protecteurs, de sainte Photine, la femme samaritaine et de saint Jean-Cassien.

 

Chaleureuses bénédictions en ce temps d’Avent...

 

A Flayosc, le 21 novembre 2015,

Fête de la Présentation au Temple de la Vierge Marie

 

 

Evêque Martin et le conseil Épiscopal